Aurais-tu oublié ?

Aurais-tu oublié que les étoiles naissent

D’un soleil éclaté dans un cri de détresse

Qu’on peut voir en cherchant qu’une lumière luit

Dans l’opaque noirceur d’une trompeuse nuit

*

Aurais-tu oublié comment poussent les fleurs

Que l’âme est un terreau favorable aux couleurs

Le cœur un pavé noir qu’une pluie fait briller

Sous les grands lampadaires d’un sourire rencontré

*

Aurais-tu oublié comment faire du feu

Pour te chauffer les os et le corps et les yeux

Faire dans la nuit froide une flambée de rêves

Aux milliards d’étincelles que le néant soulève

*

Aurais-tu oublié que tout un univers

Se cache dans la main d’un matin ordinaire

Qu’en desserrant les poings l’oiseau d’hier s’envole

Emportant sur ses ailes les regrets qui t’étiolent

*

Aurais-tu oublié qu’il suffit d’un regard

Fruit d’une inattendue percée dans le brouillard

Pour entrevoir enfin au bout de l’horizon

Une berge un rivage une nouvelle saison

Publié par

le poète insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte, prolétaire-syndicaliste, militant indépendantiste, diplômé en sciences humaines du collège Lionel-Groulx, il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

Une réflexion sur “Aurais-tu oublié ?”

  1. Moi je n ai rien oublié, de tout ça depuis toutes ces années…
    il m arrive de d’oublier pour quelques instants parfois mais jamais très longtemps il me suffit de replonger
    A l intérieur de moi au profond de mon âme
    Car c est là qu’une nuit de l an 1982
    Quand dans la plus grande tempête ou ma vie m a conduite dans un tournant de plus de 360 degrés que tout mon intérieur vit un si grand bouleversement , il n y a plus rien qui n est remis en questionnement
    Et qu’au fond de cette nuit profonde mon bateau est complètement perdu et sur le bord de faire naufrage c’est à cet endroit que j ai trouvé mon phare
    Tout est à l’intérieur de moi … tout est là à l intérieur de nous il suffit juste de me souvenir pour trouver ma carte de retour , mon chemin de la maison
    Merci Gilles pour ce poème il me parle beaucoup

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.