Expiation

Il viendra ce matin

Ou ce jour ou ce soir

Au voile de satin

Ou cette nuit barbare

Dans son moiré brouillard

Si je veille trop tard

*

Il viendra ce moment

 D’aiguilles arrêtées

À vous glacer le sang

Ce vertige imposé

Au sommet des rosées

Sur une aube perchée

*

Et viendra cette faille

Entre hier et demain

Et ce champ de bataille

Où espoirs et chagrins

Entonnent le refrain

Des funestes destins

*

Et entre les volets

Un clin d’œil entrouvert

Éblouissant reflet

D’un printemps sur l’hiver

Entre froidures amères

Et débâcle en rivière

*

Viendra cette cassure

Offrande de la vie

Dans le trop épais mur

Qui nous garde à l’abri

Des assauts des lubies

Des cœurs irréfléchis

*

Et naissant de la mort

Cette résurrection

La noirceur qui s’endort

 Au réveil des saisons

L’heure de la moisson

 Des blés de rémission

*

Et je rirai du feu des enfers

Enragé

D’avoir perdu au jeu

De l’éternel damné

Quand des dieux

Pardonné

Je te rencontrerai

*

*

© Gilles St-Onge

Publié par

Le poète insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte. Il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

Une réflexion sur “Expiation”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.