3 novembre (Encore)

Te revoilà saison maudite

Avec tes yeux gris en chagrin

 Trop pareils à mon frère Alain

À la seconde où il nous quitte

Et tout mon être se souvient

La Camarde jamais ne me quitte

L’odeur du soufre est son parfum

Dans son silence carmélite

Depuis je porte en toi mon frère

Une meurtrissure mal guérie

Tu m’as tué comme toi mon frère

Tu m’as suicidé moi aussi

Je suis une âme sans-abri

Que l’horreur prive de lumière

L’automne sombre encore noircit

Prélude à l’éternel hiver

Tu nous as quittés au printemps

Ce soir tu souffles tes bougies

Et c’est toujours à ce moment

Que mon cœur soudain s’assombrit

Tu ne connais pas mes enfants

Tu n’es pour eux qu’un pur esprit

Dans deux espaces différents

Je dois vivre avec mes deux vies

Sois sans crainte je ne t’en veux pas

En fait je n’en veux à personne

De la naissance jusqu’au trépas

L’injustice partout résonne

Tu aurais pu naître là-bas

Sous les bombes de Washington

Je sais bien qu’on ne choisit pas

Quand le cri de la mort résonne

J’ai beau repenser tes sourires

Revoir tes jeux tes yeux rieurs

Replonger dans mes souvenirs

Ils alimentent ma douleur

Tu m’excuseras si pour t’écrire

J’ai mis des années et des heures

Trop peu de mots trop de soupirs

J’ai l’alphabet noyé de pleurs

Et si quelques fois je t’oublie

Rarement plus qu’un bref instant

C’est une affaire de survie

De m’évader de temps en temps

Par l’art ou par la poésie

Par la musique grâce aux enfants

Tu n’es parfois que nostalgie

Je reviens parmi les vivants

Mais j’habite ma solitude

Je sais qu’on ne peut plus m’aimer

Je n’ai qu’une seule certitude

Que jamais je ne t’oublierai

Gilles St-Onge

Publié par

le poete insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte, prolétaire-syndicaliste, militant indépendantiste, diplômé en sciences humaines du collège Lionel-Groulx, il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.