Mais moi

Les tic-tacs se sont tus

Au siècle des sans horloges

Le luxe du temps perdu

Inscrit au nécrologe

Cède à la plus-value

De la masse les éloges

Et le troupeau se meurt

En jouant de ses cloches

Jamais loin juste un peu

Jusqu’au prochain vide-poche

À l’encan des envieux

Qui se font du cinoche

Ils se sont enrôlés

Sous de fausses promesses

De veaux d’or falsifiés

Et de pauvres richesses

Chasse au trésor truquée

La soif est dans l’ivresse

À corps à cœurs perdus

Ils cèdent au plus offrant

Des acheteurs de lèche-culs

Comme le triste mendiant

Prince du monde des exclus

Leur sueur et le sang

En échange d’argent

Ils ont perdu le reste

Leurs aïeux leurs enfants

Et jusqu’à la tendresse

Le couple n’est qu’arrangement

Autre genre de business

C’est la fin des poètes

Qui aimaient sans compter

Quand les amours s’achètent

Il n’y a plus de beauté

Ni même une allumette

Allumeuse de brasier

Mais moi

Je suis d’un autre monde

Je suis d’un autre temps

Ma tête est vagabonde

La romance est mon sang

Qui coule et qui m’inonde

Des anciens sentiments

Je me nourris des mots

Des vestiges d’hier

Quand écrire était beau

Et la plume légère

Dans les beaux vers d’Hugo

Et les rires de Voltaire

Or je fais maladroit

Des poèmes primaires

Qui ne font pas le poids

Des écrits légendaires

Mais revendiquent le droit

De ne jamais se taire.

Gilles St-Onge

Publié par

le poete insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte, prolétaire-syndicaliste, militant indépendantiste, diplômé en sciences humaines du collège Lionel-Groulx, il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

Une réflexion sur “Mais moi”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.