Brumes d’hiver

Les navires rentrés les eaux enfin respirent

Elles laissent s’échapper un vaporeux soupir

Où les fumées de mer prémisses de l’hiver

Annoncent la blancheur des glaces à venir

*

Les ruisseaux et les lacs le fleuve et les rivières

Avant de s’enfermer sous leur tapis de verre

Avant de s’engourdir avant de s’avilir

Font -on pourrait le croire- une ultime prière

*

Quand les cornes de brume cessent de retentir

On entend des anciens le chant des souvenirs

Les contes et les tambours des peuples millénaires

Au loin dans ce brouillard où les saisons chavirent

*

Répondant en écho tout autour sur les terres

Au-dessus des maisons comme des lys précaires

La fumée des foyers que le néant aspire

Fait penser au drapeau de ce pays à faire

*

Tel le fil d’arrivée d’une course à finir

Ou le dernier amour quand le temps veut s’enfuir

Et dont on désespère et qu’encore on espère

Pour exister un peu ou pour ne pas mourir

*

Le pays les amours les brumes de l’hiver

Sont du même frisson sur le dos de mes vers

Et le frimas des mots d’un poème à finir

Se fond sous la chaleur que ma plume libère

*
*
* ©Gilles St-Onge

Publié par

le poète insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte, prolétaire-syndicaliste, militant indépendantiste, Il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

2 réflexions au sujet de “Brumes d’hiver”

  1. Très beau poème j’aime tout particulièrement la fin de ce poème
    Le pays les amours les brumes de l’hiver
    Sont du même frisson sur le dos de mes vers
    Et le frimas des mots d’un poème a finir
    Se fond sous la chaleur que ma plume libère

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.