Marche ou Kiev

Triste et lugubre défilé

Des enfants porteurs de valises

Parents chargés d’inquiétudes

*

Triste et lugubre défilé

Cortège en pleurs aux pas funestes

En quête de sollicitude

*

Triste et lugubre défilé

Marchant vers un quelconque ailleurs

Au rythme de l’incertitude.

*

Triste et lugubre défilé

En marge de l’humanité

Fuyant sa propre finitude

*

Triste et lugubre défilé

Aux allures de retour d’histoire

L’Europe a ses assuétudes

*

Triste et lugubre défilé

En continu à la télé

L’horreur devenue habitude

*

Triste et lugubre défilé

Les chars ont piétiné les rues

Sous le poids de leur certitude

*

Triste et lugubre défilé

Des brancardiers les bras trop pleins

De ceux qui invoquent Saint-Jude

*

Triste et lugubre défilé

Les chefs d’État discourent encore

Et palabrent par habitude

*

©Gilles St-Onge

Publié par

Le poète insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte. Il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.