VIVRE

Partager l’éphémère

Un instant de paresse

Un moment de silence

Une goutte de pluie

Un temps de tempérance

*

Sublimer les enfers

En paradis terrestre

Magnifier l’ignorance

Être simple d’esprit

Et entrer dans la danse

*

Kidnapper la misère

Se saisir des faiblesses

Rire de l’opulence

En faire des confettis

Retourner à l’enfance

*

Se moquer de nos pairs

Et de nos maladresses

Chanter notre excellence

Et nos impairs aussi

Jouer de l’ambivalence

*

Oublier les calvaires

Les matins de tristesses

Pardonner les offenses

Aux lourds nuages gris

Et les maigres pitances

*

Rêver d’un cimetière

Rempli

de leurs richesses

Belles comme une potence

Trônant sur le parvis

D’une église un dimanche

*

Souffler un lampadaire

Par une nuit d’ivresse

Éteindre la méfiance

Allumer la bougie

Le feu de l’espérance

Publié par

Le poète insoumis

Gilles St-Onge : Né à Montréal en 1964. Poète autodidacte. Il tient le blogue « Le poète insoumis » sur lequel il propose une poésie à la fois engagée, intimiste et critique.

Une réflexion sur “VIVRE”

  1. C’est beaucoup mieux comme ça. C’était moche avec le titre en minuscules et toutes les astérisques en dessous. Je pense que tu as vu que je m’étais permis une modification dans le groupe ? J’ai aussi mis un commentaires qui t’oblige á réagir et qui va peut-être faire réagir les gens Bon dimanche

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.